Avatar de l’utilisateur
Gefort
Modérateur
Modérateur
Messages : 448
Inscription : 01 avr. 2013, 17:43
Imprimante(s) 3D : : Cubify, Leapfrog Créa, Ve
Localisation : Belgique, le centre géographique
Contact : Site internet

Outil de maintenance ou de création?

10 nov. 2013, 10:53

L'imprimante 3D par fusion de fil plastique aujourd'hui se démocratise.

Les premières machines autofabriquées,( j'entends par là, celle dont les pièces d'assemblages étaient réalisées en plastique et par impression 3D ), font place à des machines carénées, aux designs valorisants, avec des châssis et pièces de montages en aluminium.

Ces imprimantes plus évoluées bénéficient en générale d'une meilleur offre logiciel, se qui les rend plus attractive et plus fiable pour un usage professionnel.
Mais pour quel usage?

Peu de petites sociétés possèdent un service R&D susceptible d'avoir besoin d'une telle machine, mais beaucoup font usage de pièces de montage, clips, petits accessoires en plastique.
Limitées par l'offre standarisée, celles-ci pourront avec l'aide de ces imprimantes fabriquer directement les accessoires nécessaires à leurs activités, et de plus, personnalisés avec leur logo!
Utile aussi en maintenance, remplacement d'une pièce cassée ou usée sans délais d'attente.

C'est peut-être le meilleur essor pour cette technologie, qui me semble plus approprié là, que chez le particulier qui risque d'en faire un usage essentiellement ludique et futile, création ( si il en est capable ) ou duplication de jouet peu élaboré, en générale des figurines, petits objets d'usage courant moins solide et plus coûteux énergétiquement que ceux produit par l'industrie classique!

Très vite alors la modélisation 3D domestique retomberait dans l'oubli comme bien des technologies prometteuses sont retournées chez les professionnelles expérimentés, je pense aux imprimantes photos!
Tout le monde rêvait de faire ses impressions, et vu le manque de qualité ( pas toujours dû à la machine ) le coût des consommables ( faussé commercialement par des fabriquants vendants à prix d'or des encres banales dans des systèmes de cassettes codées, ce que certaines machines 3D commence aussi à faire / CubeX/Cubify/)) , l'instabilité chromatique des couleurs et le temps d'impression, l'ont fait déchantés, laissant à des sociétés spécialisées l'impression en ligne de nos chers souvenirs.
Actuellement la plupart des imprimantes de grande diffusion n'intègrent même plus cette fonction!

Avoir une imprimante 3D dans tout les foyers ne me semble pas judicieux, cela ne pourrait entraîner qu'une consommation démesurée de plastique supplémentaire, bien néfaste à notre écologie en déséquilibre.

Avatar de l’utilisateur
LH3DFabLab
Maker Expert
Maker Expert
Messages : 225
Inscription : 24 oct. 2013, 22:50
Imprimante(s) 3D : : Multiples

Re: Outil de maintenance ou de création?

10 nov. 2013, 22:33

Peut être qu’un jour on aura tous des imprimantes 3d qui fabriqueront des pièces pleines (pas stratifiées, donc resistantes contrairement au FDM), avec nos dechets d'emballages, et le tout pour un prix largement abordable pour la plupart des particuliers. Rendez vous dans 20 ans ;)
Je suis peut-être trop optimiste sur ce point la, mais sa ne fait pas de mal :)

Avatar de l’utilisateur
Gefort
Modérateur
Modérateur
Messages : 448
Inscription : 01 avr. 2013, 17:43
Imprimante(s) 3D : : Cubify, Leapfrog Créa, Ve
Localisation : Belgique, le centre géographique
Contact : Site internet

Re: Outil de maintenance ou de création?

11 nov. 2013, 09:42

Oui peut-être!

Mais dans un avenir proche, moi je vois plus une évolution vers de petits entrepreneurs indépendants offrants un service de recyclage et d'impression comme des "copyservice" dans chaque village!
Équipés de machines rapides, fiables, peu énergivore, de type différent, ( un peu comme des mini MATÉRIALISE S.A. ) de logiciels pouvant contrôler la création, la parfaire, la rendre exécutable!
Car il n'est pas donné à tout le monde de savoir dessiner et si des fichiers d'impressions ne sont pas fait convenablement c'est vite la déception pour le client ou un surplus de travail de correction pour l' entreprise.

La centralisation des déchets de plastique pourrait aussi se faire là, et y faire une sélection ainsi qu'un compactage pour permettre aux industries spécialisées en recyclage d'enlever le reste des plastiques impropre à notre consommation 3D.

Ces petits entrepreneurs, outre l'impression pour le particulier, se chargerait de faire de la production d'objet plastique en petite série, ce qui rélocaliserait des activités disparues à l'étranger!

Revenir à « L'impression en 3D, c'est quoi ? »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités